Journal: Lucie Depauw at Pim Off (Milan)

 

After her experience at Pim Off (Italy) for the stage presentation of her text, “Dancefloor Memories” – cured by Astorri Tintinelli Company – Lucie Depauw left from Milan with this feeling.

 

Milan février 2016

Je reviens à Milan…
Souvent j’ai besoin du mouvement pour écrire ( je ne tiens pas plus d’une heure devant un bureau, une page blanche ) alors je pars sur la route…
Marcher rouler flotter prendre un train aller au café…regarder le mouvement des autres… J’ai besoin de ce mouvement pour me sentir capable d’en créer un…surtout avec un stylo…
Alors quand au bout du compte c’est grâce à l’écriture qu’on repart sur la route et qu’on se retrouve à Milan ou ailleurs c’est une grande joie! J’aime traverser les frontières grâce aux textes, rencontrer ceux des autres l’histoire la culture les monuments les rues, m’assoir sur la place du Duomo et regarder les gens passer… Aller à la Scala au Costello Sforcezca à la pinacotera de Brera au Palazzo Reale…faire ce que je n’avais pas eu le temps la dernière fois…revoir des visages croisés…poursuivre une rencontre artistique, être bercée par la langue des autres, une aventure…
J’aime écrire pour le théâtre pour que d’autres histoires s’écrivent autour, des voyages, des rencontres, le partage d’une émotion, d’une scène, d’un mouvement…

Lucie Depauw

Leave a Reply