Journal: Sandrine Roche at Short Theatre 10

We publish the journal written by Sandrine Roche, one of authors guest at Short Theatre 10 (Rome, 3-13 September 2015) with her text “Mon rouge aux joues” (“My red Cheeks”).

ROMA. Pasta. Pizza. Gnocchi. Gelati. ELFRIEDE JELINEK. Douceur du soir. SPRITZ, SPRITZ, SPRITZ. Colisée.Touristes. Rues désertes. Horde de touristes. Rues désertes. Millions de touristes.Tevere. Gris, bleu, blanc, jaune pâle. Selfies. VATICANO. Invasion de la nature. Chaleur. Saxifrages. Les Thermes. TESTACCIO. “Le théâtre, c’est bon ou c’est mauvais”. Indiscutable. Des discussions. Rires. Incompréhensions. MACRO. Monte dei Cocci. Allemagne-France-Roumanie-Italie : 4/4.

(et voici qu’au milieu de ce bric à brac d’émotions, un de ces soirs de septembre, où la chaleur rend la vie plus douce et légère, voici que surgit un instant magique, dans le Testaccio, où nous nous sommes massés pour dérouler avec le Teatrino Giullare “Le amanti” d’Elfriede Jelinek. Voici que le théâtre, soudain, étire le temps et laisse disparaître derrière lui – magique – tous les bruits, les images, les sensations accumulées au fil de ces journées romaines. Silence du soir. L’air est chaud. Arrivederci Roma)

Leave a Reply