Nathalie Fillion

Ce qui m’attache à la forme dramatique, c’est la possibilité qu’elle offre de mettre en jeu la multiplicité des points de vue autour d’une même question et de les confronter. Je tente ainsi de laisser apparaître la complexité du monde et des êtres. J’interroge les contradictions de mes contemporains, les tensions entre nos petites préoccupations et nos grandes aspirations, notre quête de sens, du comique au tragique. Je crée des personnages que je laisse libres de questionner les situations conflictuelles dans lesquelles je les ai mis. Je guette la possibilité de l’épique dans une époque sans héros et m’interroge sur la représentation des femmes aujourd’hui, de l’écriture au plateau. Le dialogue, la polyphonie, l’intrication s’imposent, et plusieurs théâtralités cohabitent dans chaque pièce, comme cohabitent tant de réalités dans ce monde.

Nathalie Fillion est auteure, metteuse en scène, actrice de formation, et met en scène ses textes. Depuis 2004 : Alex Legrand (L’Harmattan), salué par le public et la critique, à Paris en en tournée, Pling, conte musical (CDR Lorient), A l’Ouest (Actes Sud Papiers) (les Célestins, le Rond-Point, tournée), Sacré Printemps! concert théâtral (créé au Centquatre, en tournée depuis 2013), Leçon de choses (CDN Saint Denis, Limoges, Nancy, Théâtre du Nord), Must go on, pièce à danser, (Montréal, Limoges, La Cartoucherie), Plus grand que moi (Théâtre de l’Union, La Chartreuse, Festival d’Avignon 2017). Ses textes sont traduits et joués à l’étranger, dont : Les Descendants (l’Avant-Scène), commande de la Comédie Française, mis en espace à Rome, diffusée sur RAI 3. À l’Ouest (prix fondation Barrière 2011), traduit en plusieurs langues, sélectionné́ par le bureau des lecteurs de la Comédie Française, est présenté́ à Montréal, San Francisco, créé à Marburg (Allemagne). Elle est auteure d’un livret, Lady Godiva, Opéra pour un flipper (Opéra Bastille, Théâtre du Chatelet-Paris). Spirit, comédie occulte du siècle 21, soutenue par le Royal Court Theater de Londres, présentée à Montréal-Jamais Lu 2015, sera créé en France en 2018. Elle est membre de la Coopérative d’Écriture, artiste associée au CDN de Limoges et au Théâtre du Nord. En juillet 2016, Nathalie Fillion est nommée Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres par le Ministère de la Culture.

 

SPIRIT
Paris, printemps 2014. Par l’intermédiaire d’un mystérieux agent immobilier, trois sœurs, intellectuelles précaires, aménagent dans l’appartement où a vécu Lénine en 1909. Elles y sont confrontées à des phénomènes étranges. L’appartement est-il hanté? Ou habité par une autre histoire?… Dans un trois-pièces-cuisine ordinaire, deux temporalités, deux histoires parallèles vont se croiser, se choquer, interférer.  Spectres du passé contre vision de l’avenir, chaque époque est le fantôme de l’autre, son miroir déformant. Les personnages historiques questionnent nos convictions, nos engagements présents, tandis que les contemporains ébranlent les fantômes du passé dans leurs certitudes. Piégés dans un non-temps qui leur échappe, ces êtres qu’un siècle d’histoire sépare devront partager l’espace, le temps d’une nuit sans fin.

À L’OUEST 
Une famille d’aujourd’hui, hétéroclite et recomposée: les grands-parents, les petits-enfants, auxquels se greffent des rejetons de conjoints séparés, et un fils, Jean, cadre moyen, centre de cette constellation, qui subvient comme il peut aux besoins de tous. Mais Jean, quinquagénaire économe et dépressif, vient de changer de docteur… Soudain euphorisé par un nouvel anti dépresseur, il s’apprête à bazarder les propriétés familiales. Alors que les marchés mondiaux s’effondrent et que les placements sûrs des grands-parents se désagrègent, tous supplient Madeleine, grand-mère de choc et pilier de la famille, de se mêler de ce qui ne la regarde pas : l’argent de son fils, et de ramener Jean à la raison. Entremêlant le ludique et le dramatique, l’intime et le politique, À l’Ouest interroge le rapport de chacun à l’être et à l’avoir et dresse le portrait de trois générations déboussolées, dans un pays riche et en crise.